Bandeau
Momo au-delà du 55 Nord
La grande aventure de Momo au-delà du 55 e parallèle Nord

Suivez Momo dans sa grande aventure dans le Grand Nord

logo article ou rubrique
Les chiens
Article mis en ligne le 31 août 2016

par Momo

Quand on pense à Kuujjuaq, on pense inévitablement aux chiens. Les deux vont de pairs, sont indissociables.

La majorité sont, bien entendu, des chiens de traîneaux. Bien que maintenant peu utilisé comme moyen de locomotion en hiver depuis l’arrivée des 4 roues et des motoneiges, il y a encore beaucoup de chiens de traîneaux à Kuujjuaq. La population attend d’ailleurs avec impatience la traditionnelle annuelle course de chiens de traîneaux, Ivakkak.

Il reste que le chien de traîneau reste le meilleur ami de l’innu, car il était essentiel à sa survie et utile pour ses déplacements, il n’y a pas si longtemps encore.
Les Huskys sont important dans l’histoire des inuits. Bien meilleurs que les motoneiges, ce sont des excellents traceurs de pistes, ils retrouvent facilement le chemin. Ils sont endurants et capable de marcher et de courir de longues heures dans le vaste espaces du Grand Nord. Afin de revitaliser la race Husky, les communautés du Nunavik se sont mobilisées pour organiser la première course Ivakkak en 2001.

Les premières courses suivaient l’itinéraire des meneurs de chiens de traîneaux qui étaient embauchés par la Compagnie de la Baie d’Hudson pour livrer le courrier à travers toutes les communautés du Nord au Sud du Nunavik. Cette course a lieu habituellement au mois d’Avril sur une période d’une douzaine de jours selon les conditions climatiques.

Je me souviens de la grande agitation à Kuujjuaq lors de l’arrivée des participants surtout qu’il y avait quand même 3 habitants de Kuujjuaq parmi les 10 premiers arrivants.

Certains chiens de traîneaux sont amenés dès la fonte des glaces sur des îles en face du village de Kuujjuaq, on les entends au loin lorsqu’on est sur les collines en hauteur. Ils se prélassent paisiblement attendant la visite régulière de leur maître. D’autres restent au village un peu en retrait sur le bord des routes. Ces chiens sont magnifiques !

Si vous avez peur des chiens, n’allez pas à Kuujjuaq. Il n’est pas rare lorsqu’on marche dans le village de voir des chiens sortir de nulle part et marcher à nos côtés. Je n’ai jamais vu de chiens agressifs. Ils peuvent passer l’après-midi avec vous lorsque vous faites une ballade. Il y a beaucoup de chiens, des pure-race mais aussi de beaux mélanges.

Je pense à Charlie, un énorme chien que mon amie Hélène et moi avons dénommé ainsi qui nous a suivi pendant toute une après-midi lors d’une promenade sur la plage. Nous avions pu voir ensuite ses chiots. Difficile de ne pas craquer devant de si jolis pitous !

On voit souvent les enfants qui jouent avec les chiens et les chiots dans la rue.